Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog d' Isabelle BIGAND VIVIANI - Montgeron ma ville

Maurice Garin et Montgeron

19 Février 2014, 00:00am

Publié par Isabelle BIGAND VIVIANI

Comme dans beaucoup de villes à Montgeron il y a une rue Maurice Garin. Mais savez vous qui est cette personne ?

http://m.blog.hu/eg/egipeloton/image/Garin04.jpg

Le Nordiste Maurice Garin a laissé son nom dans l’Histoire en devenant le vainqueur du tout premier Tour de France, en 1903. Son destin est incroyable pour ce petit montagnard italien débarqué à treize ans en France comme ramoneur.

http://m.blog.hu/eg/egipeloton/image/garin10.jpgPAR CHRISTIAN CANIVEZ
"1er juillet 1903, dans la petite ville de Montgeron, dans l’Essonne, à dix-sept kilomètres au sud-est de Paris. Il est 15 h 16 précises lorsqu’un coup de feu retentit aux abords de l’auberge du Réveil matin, sur la route de Draveil.

À cet instant précis, soixante coureurs cyclistes s’élancent pour la première étape d’une course qui allait devenir un mythe parmi les mythes : le Tour de France.


C’est là qu’un jeune homme de 32 ans a rendez-vous avec l’Histoire. Il s’appelle Maurice Garin.
Cycliste reconnu, déjà deux fois vainqueur – entre autres – du Paris-Roubaix, Garin est le grand favori de cette toute nouvelle épreuve cycliste, pour laquelle il défend les couleurs des cycles La Française diamant, son sponsor.
La réputation du coureur est faite. Tout le monde le connaît déjà sous le surnom de « Petit ramoneur ».
À treize ans, le bonhomme avait en effet quitté les verts alpages de son Italie natale pour les cheminées crasseuses de Savoie, puis de Belgique et du nord de la France.
On raconte que ses parents auraient loué les services de leur garçon en échange d’une meule de fromage.
À 20 ans, le jeune ramoneur, affilié au club cycliste de Maubeuge, avait remporté sa première course, les 200 km de Maubeuge - Hirson - Maubeuge. Depuis, celui qu’on appelait « le fou » parce qu’il dévalait à toute allure les rues maubeugeoises sur son vélo, n’a cessé d’accumuler les succès sportifs.

Ce 1er juillet 1903, dès les premiers coups de pédale de l’étape qui doit le mener de Montgeron à Lyon, Maurice Garin donne le ton.
Détenteur du brassard n° 1, tout de blanc vêtu – on l’affuble alors d’un nouveau surnom, « le bouledogue blanc » –, il va mener la course de bout en bout.
Et pourtant, pas moins de 467 km sont à parcourir ! Les organisateurs de la première Grande Boucle n’avaient prévu que six étapes d’environ 400 km chacune...
À 23 h, Maurice Garin passe le contrôle à Nevers. À 9 h du matin, 17 h 45 après le départ de l’étape, il entre dans Lyon suivi d’un autre Nordiste, le Tourquennois Émile Pagie. Des dizaines d’amateurs accompagnent à vélo les deux hommes, roulant à leurs côtés jusqu’à la ligne d’arrivée.
Le premier Tour de France n’avait pas les règles qu’on lui connaît aujourd’hui : les coureurs devaient se débrouiller pour s’alimenter et faire leurs réparations eux-mêmes, sans l’aide de qui que ce soit.
En dix-huit jours, Garin va remporter trois étapes sur les six, ne quittant jamais sa place de leader (à l’époque n’existe pas encore le maillot jaune). Le 19 juillet, ce sont vingt mille spectateurs qui l’attendent à l’arrivée, au Parc des Princes. Sur les soixante coureurs du départ, seul un tiers est au rendez-vous.
Au total, Maurice Garin et ses acolytes ont chacun parcouru 2 428 km. Maurice Garin les a avalés en 94 h 33 min et 14 s, à une vitesse moyenne de 25,67 km/h. Lucien Pothier, deuxième, aura mis 2 h 49 de plus que lui.
Pour sa victoire, le Nordiste reçoit 6 075 francs or.
Six jours après son arrivée parisienne, Garin revient à Lens où on l’accueille en héros. Le maire, Émile Basly, l’attend à la descente de son train et entame avec lui un tour de ville sous les acclamations de la foule.
Le lancement du Tour de France est une réussite. L’épreuve allait vite s’imposer face à toutes les autres comme la plus prestigieuse au monde. Maurice Garin retentera dès l’année suivante de gagner à nouveau le Tour. Mais une sombre affaire de tricherie – qu’il a toujours niée – entraînera sa disqualification et la fin de sa carrière de coureur.
Garin finira modestement sa vie à Lens où il tint dans l’Entre-deux-guerres un magasin de cycles, puis un café-garage, baptisé « Le champion des routiers du monde », avant de créer sa propre équipe cycliste à la Libération. L’aventure ne durera pas.
Mais le petit ramoneur, lui, était de toutes façons déjà passé à la postérité. •
Le 19 février 1957, Maurice Garin meurt à Lens. Il y repose au cimetière de Lens-est. Le stade vélodrome de la ville prend son nom."

Voir les commentaires

Passion illicite : Mirabeau et Sophie de Ruffey

13 Février 2014, 00:03am

Publié par Montgeron ma ville

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/6/6b/Honoré-Gabriel_Riqueti%2C_marquis_de_Mirabeau.PNG/250px-Honoré-Gabriel_Riqueti%2C_marquis_de_Mirabeau.PNG

 

« J’ai des maux de tête continuels. Il ne guérissent qu’en lisant tes lettres. Je le dis comme toi : vivons ensemble, ou mourrons. Je n’y tiendrais pas seulement trois mois ! » écrit Sophie, en 1776.

Le 24 aout, le comte de Mirabeau, 27 ans, s’enfuit dans la nuit avec Sophie de Monnier, sa maîtresse de 22 ans. Il vient de l’enlever au nez et à la barbe de son vieux marri de 70 ans, Président de la cour des comptes de Dole.

Ils s’enfuirent en Suisse, puis Amsterdam. En France, une chasse à l’homme est organisée par le marri trompé et le père de Mirabeau. Les amants seront jugés et condamnés par contumace. Mirabeau à mort pour rapt et séduction ; Sophie à vie dans le couvent pour crime d’adultère.

Un soir, Sophie est arrêtée à Amsterdam et ramenée et enfermée en France, Mirabeau de son côté se livre et est emprisonné au donjon de Vincennes durant 3 ans. Trois années qui lui permettront d’écrire un chef d’œuvre de la littérature romantique : les lettres à Sophie.

A 35 ans, Sophie se suicide, l’année même de la révolution qui permettra à son amoureux de devenir libre, et député.

D’après un article de ça m’intéresse- histoire 

Voir les commentaires

Lulu femme nue au Cyrano

12 Février 2014, 23:37pm

Publié par Ultima Palabra

http://cdn-premiere.ladmedia.fr/var/premiere/storage/images/racine/film/lulu-femme-nue-3583960/65151450-10-fre-FR/Lulu-Femme-Nue_portrait_w193h257.jpg

 

D'@Ultima Palabra

Lulu femme nue

de Sólveig Anspach

 

A la suite d’un entretien d’embauche qui se passe mal et d’une énième remarque désobligeante de son mari, Lulu (Karin Viard) décide de laisser mari et enfants le temps d’une escapade balnéaire, pour mieux se retrouver. Au fil de rencontres, elle va décider de ne plus subir sa vie mais la vivre pleinement.

Tirée de la bande dessinée éponyme d'Etienne Davodeau, Lulu femme nue n’est pas sans rappeler la Betty de « Elle s’en va » d’Emmanuelle Bercot avec Catherine Deneuve ; l’histoire simple d'une femme attachante qui un beau jour se dit qu'elle va, pour une fois, prendre un autre chemin que celui tout tracé et sortir du moule dans lequel elle végète depuis trop longtemps.

Sólveig Anspach retrouve Karin Viard avec qui elle avait déjà tourné Haut les cœurs ! et brosse une galerie de portraits haut en couleurs : Un marginal au cœur tendre (Bouli Lanners) affublé de 2 frères collants (Pascal Demolon et Philippe Rebot), une vieille dame qui s’ennuie à mourir (Claude Gensac) et une employée harcelée par sa patronne (Nina Meurisse).

Un film attendrissant et rafraîchissant.

 

Séances à :

 

Jeudi 13 février à 18h30

Vendredi 14 février à 14h et 21h

Samedi 15 février à 18h30

Dimanche 16 février à 20h30

 


Voir les commentaires

Passion illicite : Alexandre II de Russie et Katia

12 Février 2014, 00:03am

Publié par montgeron ma ville

http://i-cms.journaldesfemmes.com/image_cms/original/1256140-katia-la-splendeur-et-les-ors.jpg

 

Tout commence au bord de la Neva, un jour d’avril 1865. Alors qu’il est en visite à l’institut Smolny, établissement scolaire réservé aux jeunes filles de la noblesse, le tsar tombe amoureux d’une princesse de 18 ans . Le Prince âgé de 47 ans, las de son épouse se sent revivre, d’un coup !

Commence alors une passion entre les 2 qui va rapidement faire jaser à la cour.

Malgré les risques, il va la couvrir de bijoux, de courriers, de cadeaux, et l’installera au second étage du luxueux palais d’Hiver.

La tsarine meurt de maladie, ce qui va leur permettre de vivre leur passion au grand jour et se marier (le tsar aura 62 ans) .

Le couple aura 3 enfants, et ils vécurent heureux jusqu’à ce fameux jour du 18 mars 1881, où le tsar sera tué dans un attentat à la bombe.

Il laissera, seule, Catherine Dolgorouki, Katia, qui aura consacré sa vie à un seul homme.

D’après un article de ça m’intéresse- histoire 

Voir les commentaires

Mandela et la fin de l'Apartheid

11 Février 2014, 00:58am

Publié par J F

http://www.biladi.fr/sites/default/files/imagecache/lead-image-full/nelson-mandela2.jpg


Le 11 février 1990, il y a plus de 20 ans  Nelson Mandela était libéré peu après 14 heures de la Prison de Paarl en Afrique du Sud.

Sa sortie  annonçait la fin du régime d'apartheid, qui fut officiellement aboli en juin 1991

 

 Président  de la République d'Afrique du Sud de Mai 1994 à juin 1999, Prix Nobel de la Paix avec Frédérik de Klerk en 1993 il est devenu ce vieux sage, référence mondiale en matière de lutte pour les Droits de l'Homme et contre le racisme.

Il a rendu à ce pays de 49 millions d'habitants sa dignité dans le concert des nations.

 

 

En pensant à Nelson Mandela, je ne peux m'empêcher de me remémorer l'oraison funèbre d'Anatole France lors des obsèques d'Emile Zola "Il fut un moment de la conscience humaine"

 

Allons  donc rendre visite à cette conscience humaine : 


Biographie de Mandela Biographie de Mandela

Histoire de l'Apartheid Histoire de l'Apartheid

Vidéo de TFI sur la libération : http://videos.tf1.fr/retro-info-tf1/11-02-1990-liberation-de-nelson-mandela-4376413.html

Voir les commentaires

SNM : rencontres des juniors

11 Février 2014, 00:19am

Publié par Isabelle BIGAND VIVIANI

DSC07201

 

Beaucoup de parents, beaucoup d'encouragements des entraineurs dimanche après midi à la piscine de Montgeron pour une compétition de natation organisée par la SNM . Nous avons assisté à un relais fille dont je vous offre quelques photos.

Bravo à tous les jeunes sportifs, aux entraineurs qui ont donné de la voix pour guider les nageurs, et aux bénévoles de l’association pour cette belle manifestation sportive.

 

Quelques photos :  SNM-rencontres-juniors SNM-rencontres-juniors

 

SNM-rencontres-juniors


Voir les commentaires

La brocante de l'aumônerie

10 Février 2014, 00:07am

Publié par Isabelle BIGAND VIVIANI

DSC07234

 

La brocante de l'aumônerie à Chalandray, c'est une aubaine pour ceux qui aime chiner . Beaucoup d'objets anciens, mais aussi, jouets et tricots fait par une sympathique bénévole .


Retrouvez quelques photos de ce dimanche aprés midi :

ICI

 

DSC07244

Voir les commentaires

AFM : Loto familial pour la ligue contre le cancer

9 Février 2014, 21:56pm

Publié par Isabelle BIGAND VIVIANI

DSC07174

 

Quel succès pour le 11 ème loto familial, organisé ce dimanche après midi au Nouzet par l'association des familles de Montgeron !

Les gens viennent de partout pour participer à cet évènement qui permet de passer un bon moment ensemble, et de participer à une grande cause, celle de la lutte contre le cancer.

Ce traditionnel rendez vous s’accompagne d’un somptueux buffet de gâteaux. Il y en avaient au moins un trentaine de différents. Le choix n’était pas facile.

Les élus sont venus soutenir et encourager le travail des bénévoles de l’association des familles de Montgeron qui ont organisé et encadré cette manifestation. Mme Bristot, 1ère adjointe a rappelé l’importance de la lutte contre cette maladie qui selon l'OMS, emporte 15 millions de personnes chaque année soit presque 1 décès toutes les 2 secondes

Les participants ont tous mis ,toutes les chances de leur côté, en ramenant avec eux, grigris et portes bonheur en tout genre : pot de trèfles à 4 feuilles, statues, tétines du petit premier … bonbons (sans sucre tout de même !) .

Un petit clin d’œil aux Dames du bâtiment bleu, cela m'a fait trés plaisir de vous revoir 

 

Quelques photos de ce loto :

  AFM---loto-contre-le-cancer AFM---loto-contre-le-cancer


Site de la ligue contre le cancer : La ligue 

DSC07168

Voir les commentaires